Sur tous les fronts !

Écrit par – 26/10/2010

Depuis la rentrée scolaire 2010, il n’y a pas que les retraites qui mobilisent les Marseillais militants : de nombreuses associations, syndicats et partis politiques organisent des actions pour signifier au gouvernement leur opposition au projet de loi Besson relatif à l’immigration, à l’intégration et à la nationalité.

# 9 septembre : 1ère Manifestation nationale contre le projet de loi Besson.

# 25 septembre : Manifestation « NON A LA HAINE…ième LOI CONTRE LES ETRANGERS ET LES LIBERTES ! » qui s’est terminée par un cercle de silence autour de la porte d’Aix.

# 16 octobre : Manifestation nationale « Sarko Besson Hortefeux, 10 bonnes raisons de dire NON ! ». À Marseille, le cortège part du quartier Sainte Marthe et défile dans le 14ème avec l’association Quartiers Nord-Quartiers Forts. (photos)

# 20 octobre : Réunion publique de RESF (Réseau Éducation Sans Frontières ) « Nous ne Besson pas les bras » au CRDP.

# 21 octobre : Cercle de Silence sur ce thème.

# Tous les jours (dimanche et fériés compris) : Campagne d’observation des audiences du JLD (Juge des Libertés et de la Détention) au TGI de Marseille, menée par le collectif contre l’enfermement des étrangers en situation irrégulière. Ces audiences sont un des rares lieux où l’on peut directement assister à la mise en œuvre du droit des étrangers et pouvoir ensuite témoigner de comment sont respectés, ou non, les droits de ces femmes et de ces hommes au nom de notre administration française.

# 23 octobre – un exemple concret de mobilisation qui « paie », synthétisé dans ce communiqué de la FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives) :

« Grâce à la solidarité Fayçal Tabbabi n’a pu être expulsé de Marseille :

Grâce à une mobilisation solidaire de plusieurs militants au port de Marseille ce matin dénonçant la tentative d’expulsion pour la 6ème fois de Fayçal TABBABI, les autorités n’ont pu l’expulser. Il est reparti par le fourgon de la gendarmerie qui l’avait amené de Rennes.

Fayçal est tunisien, originaire de Redeyef, ville minière du bassin de Gafsa (sud-ouest). Il a participé au mouvement social du bassin minier de Gafsa qui s’est battu contre le chômage et pour des emplois durables, mouvement qui a été terriblement réprimé. Comme beaucoup de jeunes de Redayef, il a fuit la Tunisie pour échapper à la répression policière. En cas de retour, il a des craintes fondées d’être maltraité.

La FTCR se félicite de cet authentique effort de solidarité et remercie les militantes de RESF 13 ainsi que les élus, notamment Mme Isabelle Pasquet sénatrice communiste des Bouches-du-Rhône qui est intervenue auprès de la préfecture d’Ille-et-Vilaine. Ils ont manifesté à Marseille leur dénonciation de cette 6ème tentative d’expulsion de Fayçal en distribuant des tracts aux passagers en partance pour Tunis par un bateau de la SNCM.

Fayçal se trouve maintenant au centre de rétention du Canet à Marseille.

Nous nous adressons aux autorités françaises et leur demandons conformément aux valeurs républicaines du respect des droits humains, qu’elles ne livrent pas Fayçal et qu’elles régularisent tous les jeunes originaires de Redayef qui ont fuit la Tunisie pour échapper à la terrible répression contre le mouvement social du bassin minier de Gafsa. »

La mobilisation se poursuit… Car :

« Le projet de loi a été adopté le 12 octobre par 294 députés (239 contre). 28 députés de la majorité se sont abstenus ou ont voté contre le texte, et le groupe centriste s’est partagé les votes. Les dates du débat au Sénat devraient être connues dans les prochains jours. Les premières informations évoquent décembre ou janvier prochain, avec une saisine de la commission des lois du Sénat vers novembre. » (Texte : Cimade)

Pour en savoir plus, allez sur : LOI BESSON, LOI DE LA HONTE : faites passer, pour qu’elle ne passe pas !

1 Commentaire sur Sur tous les fronts !

Répondre | Rétrolien

  1. Simon dit :

    Ici l’avant dernière photo me plait beaucoup, il me semble que ça nous dit ici et là bas le combat est partout … un truc comme ça,

    merci pour ces photos

Répondre

Commentaires

Commentaires